Ouvert du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h

Journée d’étude autour de Juana Romani le 3 juin 2020 au musée Rodin

Juana Romani (1867-1923), modèle et peintre. Un rêve d’absolu

Exposition temporaire du mercredi 13 mai au dimanche 20 septembre 2020 inclus au musée Roybet Fould

JOURNEE D’ETUDE – 3 juin 2020

« Élèves et maîtresses : permanences et ruptures dans l’apprentissage des artistes femmes (France, 1849-1924) »

Paris, auditorium du musée Rodin, 3 juin 2020
http://www.musee-rodin.fr

Journée d’étude organisée par le centre François-Georges Pariset EA 538 (Université Bordeaux Montaigne) et le musée Roybet Fould (Courbevoie) en partenariat avec le musée Rodin.

Dans le cadre de l’exposition « Juana Romani (1867-1923), modèle et peintre. Un rêve d’absolu » (13 mai-20 septembre 2020), le musée Roybet Fould de Courbevoie a souhaité approfondir la réflexion sur la formation des artistes femmes au XIXe siècle.

Les problématiques de transmission pratique et intellectuelle ont notamment été explorées par Alain Bonnet et France Nerlich dans Apprendre à peindre. Les ateliers privés à Paris 1780 à 1863, publication (2013) issue d’un colloque tenu en 2011. L’essai de Séverine Sofio dans ce même ouvrage, ainsi que ses recherches sur les artistes femmes de la fin du XVIIIe siècle et de la première moitié du XIXe siècle (2016), ont permis de faire émerger le rôle des artistes femmes en tant que formatrices. La pédagogie était également au cœur de la récente exposition Transmission/Transgression. Maîtres et élèves dans l’atelier : Rodin, Bourdelle, Giacometti, Richier… (2019), contribuant à mettre en exergue les nombreuses sculptrices formées dans l’atelier d’Antoine Bourdelle. À la suite de deux colloques organisés par AWARE, l’un autour de la problématique de la parentèle (2016), l’autre sur la formation et la professionnalisation (2019), et ce sur une large période entre le XIXe et le XXe siècle, il paraît pertinent de se pencher sur la manière dont les élèves se sont construites en tant qu’artistes au travers de l’apprentissage auquel des femmes ont pu contribuer.

Appel à communication :

Les propositions (350 mots au plus) devront être envoyées au plus tard le 17 février 2020, accompagnées d’une courte bio-bibliographie à : marion.lagrange@u-bordeaux-montaigne.fr et adriana.sotropa@u-bordeaux-montaigne.fr

Les participants recevront une réponse le 24 février 2020.

Les communications devront durer 25 minutes au maximum.

Informations :

http://blog.apahau.org/category/evenements/appels-a-contribution/

http://pariset.hypotheses.org/